Insertech Angus
Conciliation développement durable et informatique

Insertech est une entreprise d’insertion et d’économie sociale qui forme et prépare au marché du travail des jeunes adultes en difficulté, dans le cadre de programmes de récupération, reconditionnement et réparation d’équipements informatiques. Son modèle d’affaires repose sur une approche globale de développement durable : le service de cueillette du matériel informatique assure aux entreprises un traitement écologique et socialement profitable, puisque le reconditionnement des appareils sert à la formation et à l’insertion de jeunes adultes, et que les appareils issus du réemploi sont ensuite vendus à prix modique pour aider les familles, les personnes âgées et les OBNL à accéder à la technologie. Depuis 1998, Insertech a reconditionné 100 000 appareils informatiques récupérés des entreprises, formé et inséré 850 jeunes adultes en difficulté et créé 22 emplois. Insertech a obtenu la certification ISO 14001, l’attestation ICI on recycle niveau OR, et remporté plusieurs prix en gestion des matières résiduelles et en économie sociale. Insertech démontre qu’une petite entreprise peut innover et atteindre les plus hauts standards environnementaux de l’industrie, tout en poursuivant une mission d’insertion sociale des jeunes et un engagement communautaire.


Société de transport de Montréal
Plan de développement durable 2020
A la suite du lancement de son Plan stratégique 2020, dont une des six priorités est de faire du développement durable l’élément central de toutes les décisions, la STM a élaboré un Plan de développement durable 2020. Objectifs : établir le cadre stratégique de développement durable, identifier les enjeux prioritaires et les cibles à atteindre, notamment par un exercice de matérialité. Lancé en mai 2013, le Plan DD 2020 comporte ainsi plusieurs cibles pour 2015 et 2020, dont l’intensité des émissions de GES (39 g éq. CO2 par passager-km) et les achats responsables (90% des contrats). Pour ce faire, la STM a mené plusieurs consultations internes auprès des comités de gestion et des différentes équipes, et a invité ses parties prenantes externes à commenter les indicateurs et cibles. Le suivi de sa mise en oeuvre se fera dans le cadre d’un Rapport annuel, préparé selon la GRI, qui présentera la cinquantaine d’indicateurs de performance du Plan.


Cascades
Le développement durable au coeur de notre stratégie d’affaires
Les activités de Cascades portent en elles-mêmes le fondement d’une plus grande responsabilité sociale : mettre en marché des produits écoresponsables faits en majorité de fibres recyclées. L’entreprise a voulu confirmer sa démarche RSE en assurant une intégration plus étroite de sa vision Développement durable à même sa stratégie d’affaires. C’est ce que l’entreprise a amorcé en 2008 en créant un comité de pilotage de Développement durable et en débutant une vaste opération de consultation de ses parties prenantes. De ce travail est ressorti un premier plan de Développement durable triennal (2010-2012), suivi d’un second pour la période 2013-2015. À chaque plan ses indicateurs, selon la réalité du moment. De 18 indicateurs en 2010-2012, on est passé à 9 pour la période 2013-2015. Ces choix sont conduits par le comité de pilotage qui s’appuie sur des consultations de parties prenantes et sur une analyse de matérialité.