Avec la plateforme collaborative H-MTLHéritage Montréal veut mobiliser la population à l’égard du patrimoine vulnérable et prometteur de la métropole.

À l’occasion de son 40e anniversaire, l’organisme s’est doté de cette nouvelle plateforme afin de mobiliser la population autour des enjeux de protection du patrimoine et de mise en valeur du paysage urbain montréalais.

Héritage Montréal invite ainsi les citoyens à exprimer leurs préoccupations quant à l’avenir de certains sites (bâtiment, paysage, place publique, point de vue ou oeuvre d’art). La plateforme permet à la fois de découvrir les sites vulnérables ou ayant un potentiel patrimonial, et de partager les mécanismes et les outils favorisant la sauvegarde, la mise en valeur et la réhabilitation des lieux patrimoniaux. En regroupant ces informations, Héritage Montréal espère stimuler l’action citoyenne. Pour inspirer les Montréalais à s’engager, le site regroupe également une série d’interventions réalisées au cours des 40 dernières années, par exemple la reconversion de la fonderie Darling, les démarches pour classer Habitat 67 en tant qu’immeuble patrimonial et la revitalisation de la Maison Notman.

“Le patrimoine, c’est l’affaire de tous. Inspirée des 40 dernières années d’action, cette plateforme nous permettra de créer ensemble des mouvements populaires positifs, affirmés et inspirants pour un futur patrimonial signifiant”, peut-on lire sur le site d’Héritage Montréal.

L’initiative s’inscrit dans la continuité du travail d’Héritage Montréal, qui répertorie annuellement depuis dix ans les sites vulnérables prioritaires de la ville. La carte interactive permet donc de rendre cette démarche évolutive et dynamique par l’implication des citoyens.

Parmi les quelques sites déjà identifiés par la population, on retrouve notamment le Cinéma Le Château sur la rue Saint-Denis dans Rosemont, la Maison McFarlane dans Outremont, menacée de démolition, et la gare de Westmount.

articles récents