Un récent rapport du WWF indique notamment que les ventes de véhicules électriques ont connu une augmentation de 80% au Canada en 2014.

C’est l’un des résultats qui figurent dans le rapport​ du WWF Canada, intitulé Transport de l’aVÉnir: Où en est le véhicule électrique en 2014. Pour ce deuxième état des lieux concernant la progression de l’électrification des transports au Canada, le WWF Canada s’associe à l’organisme Plug’n Drive.

En 2012, dans une perspective de lutte aux changements climatiques et de réduction des gaz à effet de serre, WWF Canada proposait au gouvernement et à la population canadienne une cible à atteindre quant à l’électrification des transports, soit que le véhicule électrique (VÉ) représente 10% des ventes de véhicules neufs avant 2020, représentant près de 600000 VÉ sur les routes du Canada.

Deux ans plus tard, WWF et Plug’n Drive analysent la situation en fonction des cinq paramètres faisant partie de la stratégie proposée à l’époque pour favoriser l’achat d’un VÉ chez les Canadiens. Ces cinq facteurs sont le prix des voitures électriques, l’accès aux infrastructures de recharge, la sensibilisation de la population, la disponibilité des VÉ pour la vente, la location ou l’auto-partage, ainsi que les avantages environnementaux des VÉ face aux voitures traditionnelles.

Parmi les constats, le rapport soulève d’abord le faible taux d’adoption de la voiture électrique chez les Canadiens: un total de 8429 véhicules sur la route en 2014, un écart sur la cible proposée par WWF de 32100 véhicules. On note toutefois des avancées positives en ce qui a trait au prix des voitures électriques, à la sensibilisation de la population et quant à la disponibilité sur le marché des modèles de VÉ et l’empreinte écologique de ces modèles.

Pour télécharger le rapport cliquez ici.

articles récents