Un nouveau groupe d’experts et de chercheurs interdisciplinaires vient d’être créé pour faciliter la mise en oeuvre du développement durable dans les organisations. Initiative de Polytechnique Montréal<, le Centre interdisciplinaire de recherche sur l’opérationnalisation du développement durable (CIRODD) regroupe 15 chaires de recherche, 71 chercheurs provenant de 11 universités, de trois cégeps et d’un centre de transfert technologique. Il permettra de mettre en commun ces différentes expertises, tant en analyse du cycle de vie, responsabilité sociale des entreprises, réingénierie des procédés, en passant par l’écoconception et l’innovation durable.

Le CIRODD s’est fixé quatre grands axes de recherche :

  • La mesure du développement durable;
  • Les outils d’opérationnalisation en entreprise;
  • Les outils d’intégration socioéconomiques;
  • Le transfert chez les utilisateurs.

Issus de plusieurs secteurs clés de l’industrie québécoise (aéronautique, agroalimentaire, foresterie, mobilité et transport, bâtiment et immobilier, TIC et mines), les membres du CIRODD se donnent pour mission de répondre aux diverses questions et enjeux reliés à la mise en oeuvre du développement durable. Le groupe entend ainsi devenir le catalyseur de la recherche dans ce secteur au Québec. Le regroupement précise qu’il veut contribuer à “réaliser, coordonner, intégrer et transférer les recherches en opérationnalisation du développement durable dans l’objectif ultime de faciliter l’émergence d’une économie verte.”

Le regroupement souligne qu’il accordera une attention particulière à la dimension sociale du développement durable, avec un pôle spécifiquement dédié à ces questions.

Un des premiers projets du CIRODD est mené avec Bombardier et vise à développer des pratiques de désassemblage et de valorisation des avions arrivés en fin de vie. Le groupe mènera également une recherche en informatique durable en partenariat avec Ericsson.

articles récents