Trois Québécois sur quatre achètent des produits d’occasion ; parmi leurs motivations figurent les préoccupations environnementales et un désir de se distancier des valeurs promulguées par la société de consommation.

Plus de 70% des Québécois ont acheté des produits d’occasion dans la dernière année et près de 60% ont fait ces achats via le Web. C’est ce que révèle une récente étude sur la consommation de produits d’occasion réalisée par l’Observatoire de la consommation responsable en collaboration avec Kijiji.

Principales motivations à consommer “d’occasion”, les Québécois disent à la fois vouloir obtenir un prix plus juste et participer à protéger l’environnement, avec près de 70% qui soulignent ne pas aimer jeter des objets qui peuvent encore servir. Les Québécois se disent également motivés à acheter d’occasion pour se distancier de la société de consommation. Parmi les produits de seconde main les plus populaires : les voitures (avec 53,4% contre 35,6% d’achat de voitures neuves), des objets de collection, tels que des tableaux (47,2% contre 37,2%), des vélos (45,6% contre 40,1%). L’étude présente également les produits moins populaires, comme certains vêtements.

Les principaux “freins” envers ce type de consommation sont liés aux caractéristiques d’achats en ligne: “Il n’y a pas de garantie de remboursement“, “Les textes des annonces ne sont pas contrôlés et pourraient être faux” ou encore “Il n’y a pas assez d’informations sur le vendeur“.

Parmi les produits les plus vendus par les Québécois : Cd, dvd, voitures et caméras vidéo arrivent en tête ; les sites les plus populaires pour l’achat et la revente de biens sont Kijiji,  LesPAC et eBay.

On constate que les modèles alternatifs de consommation permettent de modifier les comportements de façon significative. Il est en plus encourageant de voir que la raison principale motivant les Québécois à acheter des produits d’occasion est la protection de l’environnement : 64,8 % d’entre eux veulent poser une geste en faveur de l’environnement!“, souligne Fabien Durif, professeur au département marketing de l’ESG UQAM et directeur de l’Observatoire de la consommation responsable.

Pour consulter l’étude “Le point sur l’achat et la vente de produits d’occasion au Québec“, cliquer ici.

articles récents